60 000 cours en moins seront offerts aux élèves de l’Ontario

«Avec le plan de Doug Ford, la taille moyenne des classes dans les écoles secondaires de l’Ontario augmentera de 27 %, les élèves devront suivre des cours obligatoires en ligne pour obtenir leur diplôme et, selon le Bureau du directeur de la responsabilité financière de l’Ontario, il y aura 10 000 éducatrices et éducateurs de première ligne en moins au cours des prochaines années.»

En ce qui concerne les résultats obtenus par les élèves, l’OCDE, le magazine The Economist et McKinsey reconnaissent que l’Ontario et le Canada ont des systèmes d’éducation parmi les meilleurs au monde, se classant systématiquement dans le palmarès des 10 meilleurs en mathématiques, en lecture et en sciences. Le succès de l’Ontario est attribué à l’amélioration continue de l’expérience vécue en classe par les élèves et aux outils et ressources nécessaires à leur réussite.

Les compressions de Doug Ford en éducation menacent la stabilité de cette réussite durable.

Selon son plan, la taille moyenne des classes dans les écoles secondaires de l’Ontario augmentera de 27 %, les élèves devront suivre des cours obligatoires en ligne pour obtenir leur diplôme et, selon le Bureau du directeur de la responsabilité financière de l’Ontario, il y aura 10 000 éducatrices et éducateurs de première ligne en moins au cours des prochaines années. Avec l’augmentation des inscriptions dans nos écoles, combinée à l’augmentation du nombre d’élèves ayant des besoins plus nombreux, comment la réduction du personnel de première ligne peut-elle améliorer l’expérience en classe?

La réponse est simple : c’est impossible.

Lorsque l’on réduit le personnel de première ligne et les ressources dans nos écoles et que l’on augmente la taille moyenne des classes, on compromet la capacité des élèves à apprendre. La réduction du nombre d’éducatrices et d’éducateurs et l’augmentation du nombre d’élèves par classe signifient qu’il y aura moins de temps pour aider individuellement chaque élève, et moins de temps pour enseigner les compétences essentielles dont nos élèves ont besoin pour réussir. Un nombre moins élevé de membres du personnel, comme des éducatrices et des éducateurs de la petite enfance, des psychologues, des conseillers et des conseillères, signifie que les élèves qui ont le plus besoin d’aide recevront moins de soutien. La réduction du personnel de première ligne signifie que nos élèves auront moins de possibilités. Avec des ressources limitées pour l’enseignement, plus de 60 000 cours en moins seront offerts à nos élèves. Des cours essentiels, comme ceux du domaine des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STIM), et des services d’orthopédagogie, pour les élèves les plus vulnérables, vont disparaître.  

Les compressions de Doug Ford vont affecter pratiquement tous les élèves, que ce soit le jeune de 16 ans qui rêve d’une carrière en robotique, l’élève qui a besoin d’un soutien additionnel pour réussir, ou l’élève ordinaire dont les besoins ne seront pas satisfaits parce qu’il y a trop d’élèves entassés dans sa classe.

Si notre gouvernement voulait sérieusement préserver l’avenir de notre province, il n’essaierait pas d’équilibrer le budget sur le dos des élèves de l’Ontario.

Si vous pensez que les compressions en éducation de Doug Ford vont avoir un effet dévastateur sur nos élèves et notre province, envoyez un courriel à votre député(e) provincial(e) dès aujourd’hui! Faites-lui savoir qu’il ne faut pas appuyer le plan Doug Ford qui affaiblira notre système d’éducation de calibre mondial.

Lire l’article complet
Rédigé par
Here For Students
October 31, 2019
Lire l’article complet
Contributed by the Here For Students Staff
Plus de 62 000 Ontariens et Ontariennes se sont déjà joints à la cause
Joignez-vous à notre mouvement pour protéger le système d’éducation de l’Ontario contre les compressions et les classes surpeuplées.
Joignez-vous à des milliers d’Ontariens et d’Ontariennes et montrez que vous soutenez les élèves de l’Ontario, le personnel de soutien et le personnel enseignant, dès aujourd’hui!
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.