Que peuvent faire les Ontariens et les Ontariennes pour freiner les compressions de Doug Ford

«Il y aura 60 000 cours en moins offerts à nos élèves, y compris des cours essentiels dans le domaine des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STIM) et des services d’orthopédagogie qui aident nos élèves à atteindre leur plein potentiel. »

Durant une récente conférence de presse, le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce, a admis que Doug Ford et lui voyaient les compressions en éducation comme un simple exercice financier dans le but d’équilibrer le budget. Toutefois, pour 600 000 élèves du secondaire en Ontario, ces compressions représentent beaucoup plus.

Un rapport récent du Conference Board du Canada indique que les systèmes d’éducation solides permettent non seulement aux élèves de gagner éventuellement de meilleurs revenus, mais aussi de contribuer de manière disproportionnée à l’innovation entrepreneuriale, à la productivité et à la performance économique nationale. De plus, ils auront des taux plus élevés d’engagement civique, ressentiront plus de satisfaction face à la vie et auront tendance à prendre des décisions qui favorisent une vie plus longue et en meilleure santé. »

Voilà le genre de résultats que nous voulons pour nos enfants, toutefois ce ne sont pas les résultats que nous allons obtenir dans l’Ontario de Doug Ford.

En essayant d’équilibrer le budget sur le dos de nos élèves, Doug Ford veut augmenter le nombre d’élèves par classe de 27 % et éliminer 10 000 postes d’éducatrices et d’éducateurs dans nos écoles. Ainsi, 60 000 cours en moins seront offerts à nos élèves, y compris des cours essentiels dans le domaine des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STIM), ainsi que des services d’orthopédagogie qui permettent à nos élèves d’atteindre leur plein potentiel. Autrement dit, il met leur avenir en péril et les conséquences pourraient être profondes. Ce même rapport du Conference Board du Canada indique que chaque dollar retiré de l’éducation aujourd’hui pourrait coûter à notre province 1,30 $ en avantages économiques futurs.

Les Ontariens et les Ontariennes doivent lutter contre les compressions en éducation de Doug Ford. Pour offrir à nos élèves l’avenir et la province qu’ils méritent, notre gouvernement doit :

  • Retourner au nombre de 22 élèves en moyenne par classe dans les écoles secondaires de l’Ontario pour s’assurer que chaque élève a accès aux ressources et aux cours nécessaires pour l’obtention d’un diplôme.
  • Annuler les compressions financières touchant le personnel du secteur de l’éducation, comme les conseillers, les conseillères, les psychologues et les éducatrices et éducateurs de la petite enfance, pour que les élèves de l’Ontario puissent apprendre dans un milieu sécuritaire et favorable.
  • Mener des études pour déterminer si l’apprentissage en ligne est une solution viable et efficace pour l’apprentissage des élèves avant d’en faire une exigence obligatoire pour l’obtention d’un diplôme.

Si vous êtes prêt(e) à prendre position pour les élèves de l’Ontario, envoyez un courriel à votre député(e) provincial(e) dès aujourd’hui! Faites-lui savoir que les compressions de Doug Ford en éducation mettent en péril l’avenir de nos élèves et de notre province.

Lire l’article complet
Rédigé par
Here For Students
October 31, 2019
Lire l’article complet
Contributed by the Here For Students Staff
Plus de 62 000 Ontariens et Ontariennes se sont déjà joints à la cause
Joignez-vous à notre mouvement pour protéger le système d’éducation de l’Ontario contre les compressions et les classes surpeuplées.
Joignez-vous à des milliers d’Ontariens et d’Ontariennes et montrez que vous soutenez les élèves de l’Ontario, le personnel de soutien et le personnel enseignant, dès aujourd’hui!
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.